Le Uru est l'appellation tahitienne du fruit (de l'arbre) à pain et un composant essentiel des repas polynésiens. Il se cuit dans la flamme ou au four tahitien et peut être consommé de différentes façons (farine, morceaux, purée, gratin, frites, chips...). C'est chargé de nombreux plants de cet arbre pour l'introduire dans les Antilles que le Bounty connu sa célèbre mutinerie.

La naissance du Uru est surtout l'objet d'une belle légende :

L’île de Raiatea connut une grande famine et les habitants alors, n'avaient plus que la terre rouge pour s'alimenter. Rua-ta'ata et Rumau-ari'i voyaient leurs quatre enfants affamés et allèrent dans une grotte pour se nourrir des fougères qui s'y trouvaient. Rua-ta'ata indiqua un soir à Rumau-ari'i qu'elle trouverait le lendemain un arbre qui leur fournirait à tous de quoi manger, cet arbre serait ce en quoi Rua-ta'ata se serait transformé. Le lendemain matin, un magnifique arbre avait poussé devant la grotte, conformément à la promesse de Rua-ta'ata ; son épouse comprit alors avec tristesse le sacrifice de Rua-ta'ata et utilisa, le cœur lourd, les fruits de l'arbre à pain pour nourrir ses enfants. Et bien que plus tard, le roi fit déplacer l'arbre à Opoa pour disposer de ses fruits, de nombreux rejets permirent à Rumau-ari'i et ses enfants de continuer à cueillir de beaux et nombreux urus !

Une version complète de cette légende est consultable sur Tahiti Heritage, Tahiti mon amour (avec une très belle chanson) et Tahiti en France (avec une chouette illustration).

Je vous souhaite à tous de pouvoir en 2015 vous reposer sous l'ombre d'un bel Uru et d'en goûter ses délicieux fruits.


Uru's legend

Uru is the Tahitian name of the bread fruit and an essential component of Polynesian meals. It is cooked in the flame or in the Tahitian oven (ahi ma'a) and can be consumed in various ways (flour, pieces, purée, gratin, french fries, chips). It is loaded with numerous plants of this tree in order to introduce it into the Antilles thats the Bounty known its famous mutiny.

The birth of the Uru is the object of a beautiful legend:

The island of Raiatea knew a big famine and the inhabitants then, did not have more than the red ground to feed. Rua-ta'ata- and Rumau-ari'i saw their four starving children and went to a cave to feed ferns which were there. An evening, Rua-ta'ata indicated to Rumau-ari'i that she would find the next day a tree which would supply them in all of that to eat, this tree would be the result of Rua-ta'ata transformation. The following morning, a magnificent tree had grown in front of the cave, according to the promise of Rua-ta'ata ; his wife understood then with sadness the sacrifice of Rua-ta'ata and used the fruits of the breadfruit tree to feed her children. And although later, the king made move the tree to Opoa to have its fruits, numerous rejections allowed Rumau-ari'i and her children to continue to pick beautiful and numerous urus !

A complete version of this legend is available for consultation on Tahiti Heritage, Tahiti mon amour (with a very beautiful song) and Tahiti en France (with a great illustration).


I wish you all can in 2015 rest under the shade of a beautiful Uru and enjoy its delicious fruits.