Si vous vous aventurez sur la presqu'île de Tahiti, sur les autres îles de Polynésie ou parfois même à Tahiti, vous trouverez de nombreuses maisons sans portail, sans barrière, avec des familles, des amis attablés dans le jardin, qui ne manqueront pas de vous saluer et de discuter joyeusement. Il y a quelques temps, dit-on, on t'invitait à manger quand tu passais devant la table, même si on ne te connaissait ni d'Eve ni d'Adam.

Ce dimanche, au parc Paofai, je me suis vue proposer gâteau d'anniversaire, boissons et pastèque, juste comme ça parce que je passais devant la table. J'ai été touchée, je me suis régalée. Et j'ai prévu de prévoir toujours plus lors de mes prochains pique-nique, pour transmettre un peu de ce bon-vivre polynésien !



Un petit peu quand j'ai décidé de désormais toujours aller accueillir à l'aéroport mes amis, si possible avec des couronnes de fleurs, après m'être levée aux aurores pour aller à l'aéroport de Tahiti Faa'a et avoir assisté à cela :



Polynesian conviviality : the watermelon's proof

If you go on the peninsula of Tahiti, on the other islands of Polynesia or sometimes in Tahiti, you will find numerous houses without portal, without barrier, with families, friends sat at the table in the garden, which will not miss to greet you and to discuss cheerfully. Some times ago, as it is said, they invited you to eat when you passed in front of the table, even if they did not know you at all.

On Sunday, in the Papeete's park Paofai, I was offered birthday cake, drinks and watermelon, just man like that because I passed in front of the table. I was affected, I feasted. And I planned to plan always more food for my next ones picnic, to to transmit a little this Polynesian's well living!

Just as when I decided to always go to welcome at the airport my friends, if possible with flower crowns, being raised to me in the dawns to go to the airport of Tahiti Faa'a and to have attended the scene of the video above !