Absurdouée

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 20 mars 2011

Adieu mon cher Nutella

La série des adieux poignants continue et je dois l'avouer cette séparation ci a été bien plus difficile que la précédente.

J'ai découvert avec retard (l'information semblant dater de juillet dernier cf ici, ou encore ici), que le compagnon chocolaté de mes tartines gourmandes contient quantité de phtalates, quelques OGM et de l'huile de palme... 

J'avoue, j'avais déjà essayé une rupture à l'amiable compte tenu de mon incapacité à résister à l'appel de sa saveur noisettée. Je l'avais rayé définitivement de ma liste de course. Technique tout à fait efficace malgré un risque de rechute important lors des petits déjeuners à l'extérieur. La vie de couple modifiant la liste des courses, il était revenu dans mon placard et parfois sur mes tartines.

Mais me voilà résolue à renoncer aux phtalates et aux calories en trop !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 19 mars 2011

Adieu ma chère bouilloire

Après avoir lu quelques articles sur les plastiques et les bouilloires électriques, j'ai échangé ma bouilloire tout en plastique contre une bouilloire tout en inox (enfin presque).

Mais pourquoi donc ? Tout d'abord parce qu'il m'a été impossible de savoir de quel plastique mon ancienne bouilloire était faite, le fameux pictogramme qui aurait pu me l'indiquer étant manquant.

                                   

Ensuite parce que selon différentes sources (en voici une) liquides chauds et plastiques ne font pas bon ménage.

J'ai donc cherché un bouilloire en inox, sans niveau d'eau (en plastique) et j'ai trouvé mon nouvel accessoire des petits déjeuners heureux :

                

Ce modèle contient certes deux petits joints en matière indéterminée et un filtre en plastique mais j'en suis très satisfaite. Sans oublier qu'elle a plus de dégaine que ma bouilloire en plastique bleuâtre.

(Edit : une nouvelle recherche de bouilloire en inox est détaillées dans ce billet).

Comme mon ancienne bouilloire était encore tout à fait fonctionnelle elle fait désormais le bonheur d'une non psychotique des plastiques, car en tant que débutante en simplicité volontaire, j'ai pris le réflexe de ne plus jeter mais de donner (ou de vendre parfois) ce que je n'utilise plus, le recyclage ne se limite pas à la poubelle jaune !

Pour tout comprendre sur les pictogrammes de composition des plastiques, un dossier complet sur le site de DD magazine.

Cher lecteur, si tu veux déchirer mon petit cœur, révèle moi que l'inox n'est pas non plus le matériau idéal, que je renonce définitivement à l'eau chaude ! En attendant, je retourne en cuisine réfléchir à l'avenir de mes boites et accessoires en plastique.

mardi 21 décembre 2010

De santal et de rose

Une petite expédition sous de gros flocons du côté du passage Brady m'a permis de renouveler mon stock de pastilles de santal et d'y ajouter de la poudre de rose.

Essayée et approuvée, la poudre de rose dégage une odeur délicieuse, en plus d'adoucir la peau et de lutter contre les petits problèmes de peau.

Voici une petite poudre qui va devenir un de mes nouveaux basiques !

                                         

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 11 août 2010

La sobriété heureuse

Cet autre petit nom de la simplicité volontaire sonne bien mieux à mes oreilles.

La simplicité volontaire (ou sobriété heureuse) est un mode de vie consistant à réduire volontairement sa consommation par la maîtrise des besoins. On parle aussi parfois de frugalité. L'objectif est de mener une vie davantage centrée sur des valeurs "essentielles". Définition Ekopedia

J'ai découvert ce concept il y environ 5 ans et j'ai essayé très modestement de m'en inspirer. Modestement car il m'est difficile de changer certaines choses, ne plus succomber à la tentation d'objets ou de vêtements sympathiques mais inutiles, me débarrasser d'objets accumulés auxquels des souvenirs sont liés.

Le principe est pourtant simple et les avantages obtenus sont limpides : plus de temps pour soi et plus de sympathie pour la planète (et nul besoin d'être un sympathisant verdâtre). Consommer moins, profiter plus. Et cela vaut pour les objets comme pour les relations humaines.

J'ai envie de m'y remettre, sérieusement.

                           

Où j'ai réussi
Je n'achète plus de livres que je pourrais trouver à ma bibliothèque de quartier
Mon stock de cosmétique a (légèrement) diminué, j'utilise désormais des produits plus simples ayant un impact écologique plus restreint
J'utilise au maximum des détergents homemade sur les bons conseils de Raffa
Mes capacités en tricot me permettront bientôt de porter le fruit de mon laborieux labeur
J'ai amené ma boite de Caro (faudra que je vous en reparle) au bureau, finies les capsules polluantes et coûteuses, finie la caféine également
J'ai cessé les achats impulsifs dans les grandes enseignes de jardinerie, je réutilise mes pots, je plante je bouture, je vois pousser

Où j'ai échoué
Ma penderie déborde
Mon meuble à chaussures également

Où je peux encore m'améliorer
Donner les livres qui encombrent ma bibliothèque et que je n'ouvre plus jamais
Faire du tri dans mes papiers
Donner ou revendre les DVD de Bollywoods qui encombrent mes étagères et que je ne regarderai plus ou ne prêterai pas
Avoir plus de temps pour moi
Délester mon appartement de quelques meubles ou décorations inutiles
Me mettre au compostage (dès que j'aurai un bout de jardin)
Persévérer dans le germination de graines
Détourner les emballages, les objets devenus inutiles pour leur offrir une seconde vie

Un jour peut être
Mes vêtements et chaussures dans une armoire PAX 75cm
Un potager

Si la frugalité vous inspire / vous fait soupirer ou que vous avez des pistes à me souffler en commentaire, je vous lirai avec attention !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 8 mai 2010

Il fait bon

Quitter Paris, retourner un peu voir sa famille, rentrer ensuite le cœur rebondi, exhiber lilas et muguet fraichement cueillis, les voir faner si vite alors que leur odeur, leur fraicheur, leur blancheur ainsi que le moment derrière ces fleurs restera longtemps dans ma tête et mon appartement.






Rendez-vous sur Hellocoton !

- page 1 de 3