Absurdouée

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Douce Polynésie

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 25 mai 2015

Hommage à Bobby

J'ai découvert Bobby (Holcomb) en arrivant à Tahiti et c'est peu à peu que j'ai découvert la palette de ses talents. Des chansons fabuleuses (Porinetia par exemple) et des tableaux incroyables, un univers pictural enchanteur et une retranscription fidèle de la Polynésie (de sa nature, ses scènes de vie, à ses légendes).

          

Jonathan Mencarelli
pour sa huitième exposition a rendu un bel hommage à Bobby, en réinterprétant ses oeuvres en sculpture sur pierre de Moorea. L'exposition est malheureusement achevée mais cela m'a donné l'occasion de réinterpréter à mon tour (j'ai toujours un objectif en cours) un de ses tableaux (qui a, je trouve, un petit air d'affiche de Mucha !) qui parle de la légende de la noix de coco !


J'ai également furieusement envie de me documenter davantage sur Bobby Holcomb et son œuvre. Si vous avez des ouvrages à me recommander, des chansons ou peintures préférées, conseillez moi ci-dessous !



Tribute to Bobby

I discovered Bobby (Holcomb) by arriving to Tahiti and it is little by little that I discovered the pallet of its talents. Fabulous songs (Porinetia for example) and incredible paintings, charming pictorial universe and faithful retranscription of the Polynesia (its nature, its scenes of life, its legends).

Jonathan Mencarelli
for his eighth exhibition paid a great tribute to Bobby, by reinterpreting his works in sculpture on stone of Moorea. The exhibition is unfortunately finished but it gives me the occasion to reinterpret in my turn (I still have an objective in progress) one of its paintings (which has a small air of poster of Mucha!) who speaks about the legend of the coconut!

I now furiously want to document myself more on Bobby Holcomb and his work. If you have books to recommend, songs or favorite paintings, advise me below !

jeudi 14 mai 2015

Heiva i Paris

Après une première édition réussie en septembre dernier, le Heiva i Paris se tiendra de nouveau les 11 et 12 septembre 2015.

         

La compétition compte cette année six catégories :
  • Ori Vahine Solo (meilleure danseuse Otea)
  • Aparima Vahine Solo (meilleure danseuse Aparima)
  • Ori Tane Solo (meilleur danseur)
  • Ori Toa (meilleure danse du guerrier)
  • Ori Duo (meilleur couple)
  • Mehura (meilleure troupe)



L'occasion de réserver votre week-end pour voir de magnifiques danseurs ou de vous perfectionner pour participer à la compétition !



Heiva i Paris

After a first successful edition last September, the Heiva i Paris will be held again on September 11th and 12th, 2015.

The competition counts this year six categories:
  • Ori Vahine Solo (better dancer Otea)
  • Aparima Vahne Solo (better dancer Aparima)
  • Ori Tane Solo (better dancer)
  • Ori Toa (better dance of the warrior)
  • Ori Duo (better couple)
  • Mehura (better team)

The opportunity to reserve your weekend to see magnificent dancers or to perfect you to participate in the competition!

mardi 12 mai 2015

La légende du cocotier

La belle Hina, fille du Soleil et de la Lune, fut promise en mariage au roi du lac Vahiria, une anguille ! Effrayée par l'aspect de son fiancé, la belle se réfugia dans la demeure du demi Dieu Maui. Celui-ci pêcha l'anguille et lui coupa la tête. Avant son dernier souffle, Vahiria formula une prophétie : désormais tous les hommes l'embrasserait sur la bouche, Hina la première.



Une fois l'anguille décapitée, la tête de celle-ci, enroulée dans un tapa, fut confiée à Hina, avec la promesse de grands trésors et la contrainte de ne pas déposer cette tête avant son retour chez elle. Cependant Hina oublia cette consigne pour aller se rafraîchir avec ses amies dans une rivière. Dès qu'elle fut posée, la tête de l'anguille s'enfonça dans la terre pour se transformer en un arbre semblable à une anguille par son tronc et doté de feuilles semblables à une chevelure.

Et lors d'une terrible sécheresse, l'arbre offrit à Hina des fruits ornés de la bouche et des yeux de l'anguille, et c'est par un baiser à l'anguille que la noix de coco offre son eau.


The legend of coconut palm

Beautiful Hina, girl of the Sun and the Moon, was promised in marriage to king of the lake Vahiria, an eel! Frightened by the aspect of her fiancé, the beautiful took refuge with the house of half a God Maui. This one fished for the eel and got away to him the head. Before its last breath, Vahiria formulated a prediction: from now on all the people would kiss him on the mouth, Hina the first.

Once the beheaded eel, the head of this one, rolled up in one banged(typed), was confided to Hina, with the promise of big treasures and the constraint not to put down this head before her return at home. However Hina forgot this instruction to go to cool with her friends in a river. As soon as it was put, the head of the eel sank into the ground to be transformed into a tree similar to an eel by its trunk and endowed with leaves similar to a hair.

And during a terrible drought, the tree offered to Hina fruits decorated with the mouth and the eyes of the eel, and it is by the kiss in the eel that the coconut offers its water.

vendredi 8 mai 2015

Ono'u Tahiti Festival Graffiti 2015

Cette semaine a lieu le deuxième festival Ono'u, grande célébration du graffiti à Tahiti. 

Le nom Ono’u est inspiré de la fusion des deux mots tahitiens Ono (action de joindre une chose à une autre) et U (couleurs) pour exprimer l’action de joindre une couleur à une autre et donc, par extension, « la rencontre des couleurs » à Tahiti à travers l’art du graffiti.

         

Cette année, sept nouvelles grandes fresques murales seront réalisées en simultané dans le centre-ville de Papeete par les artistes internationaux invités.  Le concours quant à lui regroupe des épreuves de lettrage, de décor et de personnage (sur un thème tiré au sort) puis une épreuve par équipe de deux sur thème imposé.

Plus d'informations et d'images sur le site internet du festival ou sur leur page facebook.

Quelques images de l'édition précédente par Tahitiscape :














Ono'u Tahiti Festival Graffiti 2015


This week takes place the second Ono'u festival, the big celebration of the graffiti in Tahiti.

The name Ono'u is inspired by the fusion of both Tahitian words Ono (action to join a thing to an other one) and U (colors) to express the action to join a color to an other one and thus, by extension, "the meeting of colors" in Tahiti through the art of the graffiti.

This year, seven new big mural paintings will be simultaneously realized in the city center of Papeete by the invited international artists. The competition includes events of lettering, decoration  and character (on a drawn lots theme) then a team competition of two on compulsory theme.

More information and images on the web site of the festival or on their facebook page.

Some images of the previous edition by Tahitiscape are above.

jeudi 7 mai 2015

Serial Crocheteuse & more #272

Ce qui me plairait en ce moment, ce serait de sortir crochets et aiguilles et de travailler de la laine, mais il est difficile de trouver la matière première et les occasions de porter de chauds ouvrages à Tahiti !

Mais ce qui me plait vraiment en ce moment c'est de pouvoir me dire que je peux arriver à m'exprimer avec ma souris et de réaliser mille autres choses et de profiter des nombreuses saveurs de ma désormais douce Polynésie.

         

Les autres participations sont ici.


Serial Crocheteuse & more #272

What would please me at the moment, it would be to take out hooks and needles and to work some wool, but it is difficult to find the raw material and the opportunities to wear hot works in Tahiti!

But what really pleases me at the moment it is to be able to tell me that I can manage to express myself with my mouse and to realize one thousand other things and to take advantage of numerous flavors of my sweet Polynesia.

Other participations are here

- page 2 de 6 -