Absurdouée

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 29 juin 2013

Le plus petit baiser jamais recensé

La couverture de ce livre m'a charmée, la quatrième de couverture intriguée et j'avoue l'avoir choisi sans me poser de questions sur son auteur. Ce n'est qu'en lisant le rabat de la couverture que j'ai fait le lien avec le chanteur de Dionysos, Mathias Malzieu.

J'avoue que pendant les premiers chapitres, j'ai ressenti une ressemblance d'écriture avec mon auteur cultissime, mais, finalement, Le plus petit baiser jamais recensé se lit bien (et vite : en à peine huit battements de cils), révèle une délicate poésie et une fantaisie sensible.

Un seul conseil : si les dernières pages en papier glacé attiraient votre attention, résistez à y jeter un œil, un indice vous gâcherait alors légèrement l'intrigue.

samedi 25 mai 2013

La liste de mes envies

Un des derniers romans que j'ai écouté en entier : La liste de mes envies de Grégoire Delacourt.

J'ai été séduite par cette mercière, apprécié tous les passages relatifs à sa mercerie ou à son blog mais je l'avoue bien moins par le reste. Les réflexions de cette gagnante à la loterie hésite à encaisser son chèque sont néanmoins intéressantes, mais frisent parfois le cliché et la prise de conscience tardive de son mari (sans compter... la suite) m'ont définitivement donné envie de presser la touche avance rapide.

jeudi 21 mars 2013

Soul for One par Olivier Cachin

Le livre Soul for One : L'aventure de la soul contient de belles images et présente un panorama de ce mouvement musical cher à mon cœur.

Au départ, j'ai crains que l'ouvrage ne soit qu'un bel album de photographie d'époque doublé d'un recueil d'anecdotes, surtout à la lecture des pages consacrées à Mickaël Jackson, résumer son œuvre aux détails de sa chanson posthume et autres détails de cette période m'a semblé un peu léger.

Mais cet ouvrage m'a permis de découvrir le label Stax, d'en savoir plus sur Tammi Terrel, Florence Ballard et de retrouver dans ce livre Prince, George Clinton, Fela Kuti ainsi que Manu Dibengo.

Au final, ce livre m'a donné envie d'écouter des artistes que je connaissais peu ou pas et c'est l'essentiel !

lundi 25 février 2013

Secrets d'illustrateurs

Secrets d'illustrateurs : Guide pratique de l'illustration numérique  est un recueil de portfolios et d'entretiens d'illustrateurs qui me plaisent tous terriblement. Vous pouvez  l'ouvrir un peu au hasard, tomber sur une illustration, vous en imprégner, lire le témoignage de son auteur. Feuilleter encore un peu, trouver une autre douceur qui vous fasse vibrer.

     
Le travail de Lawrence Zeegen a trouvé sa place dans ma bibliothèque, en présentant les procédés de l'illustration numérique, ainsi que les aspects liés à la pratique professionnelle (et également en glissant dans les premières pages quelques illustrations de Si Scott !).

jeudi 21 février 2013

Et les hippopotames ont bouilli vifs dans leurs piscines

Le titre m'a plu, le nom de ses deux auteurs a confirmé ma première impression. Moi qui lis peu de romans ces derniers temps, j'ai choisi Et les hippopotames ont bouilli vifs dans leurs piscines en quelques secondes.

              

Ce livre écrit en 1945, à quatre illustres mains (Jack Kerouac et William S. Burroughs, raconte un meurtre qui a marqué fortement la beat generation et impliqué personnellement Kerouac et Burroughs. La description qui suit le roman est sur ce point fort intéressante.

Pour ce travail d'écriture en couple, Kerouac et Burroughs se sont partagés les chapitres et romancent leur histoire, nous plongeant dans le Manhattan de 1944, entre ses bars et ses marins.

J'ai trouvé ce livre très plaisant, il m'a remémoré Sur la route que j'ai lu avec enchantement il y a plus de 10 ans et que je relirai quand l'effet du film éponyme sera retombé (mon côté anticonformiste). Il m'a surtout donné envie de me plonger dans l’œuvre de Burroughs et de lire d'autres livres de Kerouac.

- page 1 de 3