Je ressors ma cape en crochet, pour écrire ce que je pense cent fois par jour et que parfois j'exprime avec toute pédagogie à mes amis fumeurs avec un cœur.

Les trottoirs de Paris sont jonchés de mégots (et de chewing-gum mais je ressortirai ma cape sur le sujet), les grilles métalliques n'ayant pas été arrachées du sol pour une revente au poids ne contiennent que cela.

Quelques rappels :

  • un mégot n'a pas de qualité d'engrais ou de désinfection de sol ou de l'eau (un mégot peut polluer jusqu'à 500L d'eau)
  • un mégot ne se bio-dégrade pas en 48h (mais plutôt en 12 ans)
  • un mégot + un mégot + un mégot ... = 315 tonnes de mégots jetés à Paris par an
L'orange du mégot apporte certes un peu de couleurs sur nos ternes trottoirs mais préférez le mariage des couleurs, rien de tel que de l'orange dans un sac poubelle vert transparent !

Ainsi cher fumeur, s'il-te-plait, une fois ton mégot débarrassé de sa cendre incandescente, jette le dans une poubelle ou un cendrier de poche, accessoire que tu peux te procurer dans ta mairie en même temps qu'un autocollant Stop Pub.

Merci merci merci !
Rendez-vous sur Hellocoton !